Artistes

Laurent Chambert ::

Après des études de piano classique, Laurent Chambert étudie à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Saint Etienne (Ensba). Premières œuvres et première exposition en 1990 à Marseille. Il expose régulièrement en France et à l’étranger. En 2001, il développe le projet Rose et noire avec l’auteur et interprète Marie Möör (2 albums) puis en 2007, The Other Colors (3 albums). En 2008, il est lauréat du Qwartz Electronic Music Awards (catégorie Expérimentation / Recherche) pour l’enregistrement Suspense (50′).
En 2008, il réalise Eurêka (50′) dans les studios de l’INA-GRM.

Classically trained in piano and with a passion for Visual Arts, Laurent Chambert then studied Fine Arts at l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Saint Etienne (Ensba), France. His approach to musical composition and visual creations is strongly influenced by a spatial dimension, which in its infinite possibilities can make sound exist as an independent component. The sounds Laurent Chambert produces are usually found through research, often with the help of electronic machinery or computer assistance.

(+ http://www.laurentchambert.com)
(+ http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Chambert)

Gilles Sivilotto ::

Compositeur et artiste sonore, Gilles Sivilotto partage son temps entre écriture d’œuvres de concert, musique de scène (théâtre et danse), et musique pour les arts visuels (télévision, cinéma et jeux vidéo). Il a étudié la composition au CIRM (Nice), au California Institure of the Arts (Los Angeles), et à L’IRCAM (Paris), institutions où il a suivi les cours de Michel Pascal, Mel Powel, Barry Shradder, Morton Subotnick, Tristan Murail et Brian Ferneyough.

Il développe actuellement un vaste projet d’exploration sonore et d’improvisation sur instruments électroacoustiques en extérieur dans des espaces publics tels que l’esplanade de la Grande Bibliothèque, le Parc de Belleville et le Parc de Bercy à Paris.

En plus de ses créations personnelles, il travaille en collaboration avec des artistes de tous horizons : Mathilde Monnier (danse), Jean‐Louis Agobet, Reinhold Friedl et l’ensemble berlinois Zeitkrazer, Drew Neumann, Jean‐Luc Therminarias (musique), Laurent Chambert (Arts plastiques et Musique), Cristina De Melho, Philippe Agostini, NG (Arts plastiques ), Marc Frémont, Alain Mollot, Camille Perraut et Laurence Renn (Théâtre).

(+ http://gilles-sivilotto.over-blog.com)
(+ Catalogue)

Laurent Chambert, Gilles Sivilotto ::

Télévision – Laurent Chambert, Gilles Sivilotto
En 1993, pour répondre à l’invitation de l’espace d’art contemporain de l’Université de Bourgogne, Dijon – l‘Athénéum, Laurent Chambert propose à Gilles Sivilotto une première collaboration artistique. 1995 :: publication du Livret + CD Audio, Télévision, Edition Francis Mary & Bruno Van Lierde, Bruxelles. 1996 :: seconde version montrée pour le festival Les musiques au théâtre de La Criée, Marseille. 2000 :: exposition, Tempête 256Centre d’Art Contemporain de Castres, Castres. 2002 :: acquisition par le Musée d’Art Moderne et Contemporain, Les Abattoirs, Toulouse.


Retransmission – Film vidéo réalisé par Laurent Chambert à l’occasion de l’exposition L’Art vu à distance N°2Art et Télévision, Œuvres choisies, 1958-2002, Frac Limousin, Limoges, 2002 – pour présenter Télévision simultanément et à distance au Musée de Toulouse dans le cadre de l’exposition Des œuvres à vivre, nouvelles acquisitions contemporaines, 2002. Prochainement :: Chantier du Quotidien du 1 septembre 2012 au 30 septembre 2012, Eglise des Cordeliers, Le Bourg.

Du sable dans les yeux – Laurent Chambert, Gilles Sivilotto
Musique électronique (20′), 2004
Création, Le Triptyque, Paris 5 juin 2004
Album Digital, sortie le 6 juillet 2012

Toujours manqué  Gilles Sivilotto
Composition pour l’album Tracé dans le bleu de Rose Et Noire
Première diffusion publique en 2007, Théâtre du Petit Gymnase, Paris

Plein Air – Laurent Chambert, Gilles Sivilotto
Lancement d’une plate-forme collaborative autour des questions posées par musique, concert et contexte de diffusion.

Une réflexion engagée indépendamment par Gilles Sivilotto avec une série d’expériences appelées Annotations d’un lieu – improvisations sonores en millieu urbain, autonomes et spontanées. Laurent Chambert, autrement, avec Et si nous cessions d’avoir peur – et l’usage des flux télévisuels, sons et images, temps réel pour l’improvisation musicale simultanée.

*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s